Disparition de sites d’options binaires : assainissement par l’AMF

Actuellement, les options binaires connaissent de plus en plus de succès si bien que le nombre de sites de brokers en ligne ne cesse d’augmenter.

Et plusieurs d’entre eux proposent illégalement leurs prestations ou alors soumettent des offres frauduleuses. Afin de protéger les traders particuliers et les aider à mieux choisir un courtier en ligne régulé, l’AMF ou Autorité des marchés financiers envoie sans cesse des mises en garde, en publiant tous les mois une liste noires des brokers douteux, en vue de les mettre hors d’état de nuire.

Qui est l’AMF ?

L’AMF ou Autorité des marchés financiers est la firme chargée de normaliser et de superviser les marchés financiers dans l’hexagone. Elle encadre de ce fait l’activité des courtiers œuvrant dans les options binaires. Dans ce contexte précis, elle fait en sorte que les traders soit protégés des courtiers véreux en présentant mensuellement la liste de ceux qui ne sont pas autorisés à proposer leurs prestations. Ainsi, avant qu’un trader ne s’inscrive auprès d’un broker, il lui est recommandé de vérifier que celui-ci ne figure pas sur cette liste noire. Des sites comme Docteur Binaire proposent directement des brokers reconnus et régulés par les autorités financières. De cette manière vous êtes sûr de faire le bon choix.

amf options binaires

Une situation légale nécessaire pour pouvoir proposer le trading en ligne

Non dans le principal but de vouloir faire disparaître tous les sites d’options binaires, mais spécialement pour protéger les traders des arnaques, l’AMF a mis en place une législation à respecter afin de pouvoir exercer en tant que brokers d’options binaires. Ainsi, pour les sites qui ne souhaitent pas disparaître ou figurer sur la liste noire de l’AMF, il sera indispensable d’être reconnus par cette institution ou par la CySEC.

Une liste noire des brokers douteux

En septembre 2015, l’AMF a une nouvelle fois remis à jour sa liste noire des courtiers en ligne non régulés. Dans l’hexagone et dans certains pays, plus d’une quarantaine de brokers ne sont pas autorisés à exercer leurs activités. Pour connaître ces derniers, il est recommandé aux nouveaux traders de consulter cette liste. La liste est vraiment longue et il ne serait pas étonnant de voir que de nombreux sites d’options binaires viennent à disparaître. L’AMF s’assure de rafraîchir régulièrement sa liste afin de mettre les nouveaux traders à l’abri de ces sites illégaux.

arnaque aux options binaires

Comment reconnaître un site d’options binaires frauduleux ?

La plupart du temps, ces brokers sont implantés dans des paradis fiscaux, ils sont très doués lorsqu’il s’agit de vous séduire et répondre à toutes vos requêtes. Mais dès lors que vous effectuez un virement, une toute autre histoire commence. Ces courtiers en ligne proposent généralement des placements à des taux plus que convenables pour appâter les novices dans le domaine. Méfiez-vous en. Ces courtiers d’options binaires exercent une activité illégale.